Anti-Âge par Radiofréquence

Le relâchement cutané est une préoccupation qui concerne de très nombreuses personnes à partir d’un certain âge.  Jusqu’à présent on ne pouvait proposer que des liftings.  Il existe aujourd’hui pour des relâchements minimes ou débutants, ou même préventif une technique non chirurgicale qui fonctionne : la radio-fréquence.

Les radio-fréquences (RF) sont utilisées depuis plus de 70 ans en médecine, par les dentistes, les ophtalmologues et les gynécologues.  Graduellement, leur usage s’est élargie à la dermatologie, la cardiologie, la neurochirurgie et aussi à la cosmétologie.

Les RF sont des oscillations de courants électriques et de champs magnétiques.  Ces ondes RF sont les plus petites radiations électromagnétiques du spectre comprenant les ondes radio, les micro-ondes, l’infrarouge, la lumière visible, l’ultraviolet, les rayons X et les rayons gamma.

Générées dans une électrode appliquée sur la peau, ces ondes électromagnétiques se diffusent dans le corps à la vitesse de la lumière. Contrairement au courant électrique domestique, il n’y a pas de risque d’électrocution avec les RF utilisées par ces machines, car leur fréquence est supérieure au temps de réponse des structures neuromusculaires.

En appliquant de l’énergie RF au corps humain, qui peut conduire le courant, et par conséquent se comporte comme une résistance électrique, on provoque de la chaleur. Toute résistance rencontrée par l’énergie électromagnétique produira de la chaleur au point de plus forte résistance. Cette chaleur peut être utilisée à des fins thérapeutiques, par exemple pour couper ou coaguler des tissus, et cosmétiques pour réactiver des fonctions endormies. Dans tous les modes RF, c’est la résistance des tissus humains, et non pas les électrodes, qui génère la chaleur.

Si on compare la technologie RF à d’autres procédures non-ablatives, la RF se différencie du laser. Ce dernier tend à être absorbé par les couches supérieures de la peau, rendant difficile l’apport d’énergie en quantité suffisante dans les couches profondes sans  affecter ni changer l’aspect superficiel de la peau.

Le mode bipolaire signifie que la pièce à main dispose de deux électrodes, une pour chaque pôle électrique. Dans ce cas, le courant ne circule que dans les tissus situés entre ces deux électrodes. Ainsi, il n’y a pas de courant circulant dans le reste du corps du patient. Ce mode bipolaire est efficace pour la réjuvénation cutanée et pour traiter l’apparition de la cellulite initiale de stade 1 et 2.

Le rajeunissement cutané, le raffermissement des tissus et la réduction des rides utilisent aussi l’effet d’échauffement ciblé du collagène. La technique RF consiste à atténuer en profondeur les effets du vieillissement dus à la réduction du collagène. Elle stimule la production de collagène en profondeur, modifie le tissu connectif, resserre les pores dilatés et améliore l’élasticité. Idéalement combinée à l’IPL pour ses effets similaires en surface, c’est l’une des techniques non invasive les plus modernes et les plus efficaces pour la réduction durables des rides.

L’action spécifique de ces traitements est complexe: les radiofréquences provoquent une augmentation de température de l’hypoderme qui déclenche un processus de modification du collagène rigidifié entre les lobules adipeux. La résultante est la formation d’un néo-collagène, plus souple, une densification du derme et une réduction du phénomène de peau d’orange.

Les rides les plus profondes (rides d’expressions) ne peuvent pas être traitées de manière non invasive. Seuls des traitements lourds, comme le lifting chirurgical, le resurfacing ablatif par laser et l’injection de collagène peuvent en atténuer la profondeur.

La réactivité des tissus est variable selon les individus et le nombre de séances ne peut être prévu de façon formelle. Une activité physique régulière et l’hygiène alimentaire sont conseillés pour éviter les récidives.

Séance Prix
1 séance d’une heure 150 $